Actualités Générales Cour des Comptes : une analyse tronquée
Bannière

Cour des Comptes : une analyse tronquée

CourComptes

RAPPORT SUR LES SDIS

Et la qualité du service rendu ?

 

La Cour des Comptes a publié le 1er décembre 2011 son rapport sur les Services d'Incendie et de Secours. Nous ne pouvons que déplorer la qualité de l'analyse qui en ressort, puisque les qualités du service rendu ne sont pas prises en considération !

• En effet, dès l'introduction, l'institution affirme que « cette enquête n'a pas cherché à évaluer les qualités du service rendu par les sapeurs-pompiers qui est très apprécié par la population. Elle s'est attachée à mesurer l'économie des moyens mis en œuvre ainsi que la performance de la gestion des SDIS. »

• Voilà à quoi sont ramenées les 3,6 millions d'interventions effectuées par près de 250 000 sapeurs-pompiers chaque année !
Comment peut-on écarter d'un tel rapport la qualité du service rendu ?

• Pourquoi ignorer les vies sauvées, les blessures limitées, l'assistance auprès de tous, sans distinction, l'environnement protégé, les biens privés comme publics préservés, les outils de production sauvegardés ? Doit-on omettre le toujours trop lourd tribut que notre profession paie chaque année avec la perte de nos collègues ? Y aurait-il une volonté cachée de sacrifier cette qualité de service public sur l'autel de la crise ?

Non, les sapeurs-pompiers ne peuvent être réduits à des chiffres qu'on aligne dans des rapports, il y a des hommes et des femmes qui, chaque jour, chaque nuit, en semaine comme en week-end ou lors des jours fériés, qu'il vente, qu'il pleuve, qu'il neige, que la canicule pèse, qui, avec une totale abnégation, répondent, sans délai, en tous les points du territoire mais aussi régulièrement à l'étranger.

• Ce rapport préconise des orientations qui ne tiennent pas compte des réalités du terrain. Alors que tout le monde du volontariat s'est fragilisé ces dernières années, que nous constatons ici et là une disponibilité de plus en plus difficile à gérer, il est proposé de recourir aux sapeurs-pompiers volontaires en lieu et place de sapeurs-pompiers professionnels la nuit. Une option qui serait lourde de conséquences sur le modèle de sécurité civile français, les sapeurs-pompiers volontaires sont complémentaires aux techniciens du risque que nous sommes, en aucun cas on ne doit faire reposer davantage ce service public sur le seul volontariat.

• Attention à ne pas trop tirer sur la corde du volontariat, elle finirait par casser et cette situation, messieurs les comptables, amènerait une véritable explosion du budget des SDIS. De plus, l'absence de charges sociales empêche une réelle reconnaissance de cette activité plus proche du bénévolat pour accomplir un métier dangereux.

 

Nous vous invitons à (ré)écouter la chronique de Jean-Pierre Gauffre sur France Info à ce sujet :

Ecouter l'émission "Il Etait Une Mauvaise Foi" du 2 décembre 2011


Pour en savoir plus, consultez le rapport de la Cour des Comptes

Télécharger le rapport de la Cour des Comptes
Télécharger la synthèse du rapport par la Cour des Comptes
Télécharger le communiqué de presse de la Cour des Comptes

www.ccomptes.fr


Photo : © Arap - Fotolia


Réseaux sociaux

Nos partenaires

Pleins Feux Magazine Officiel

Pleins Feux #121 est paru.

CouvPleinsFeux121 Découvrir le sommaire

Nos devises

"Quand je revendique,
c'est pour construire..."

Syndicat National des Sapeurs-Pompiers Professionnels
et Personnels Administratifs, Techniques et Spécialisés des SDIS de France


20 avenue du Général De Gaulle, 33120 ARCACHON
05.57.15.24.18
contact@snspp-pats.fr